CONGRÈS ANNULÉ: Message aux participants du XXe Congrès de l’AMSE devant se dérouler à Buenos Aires


Chers collègues et futurs participants au Congrès de Buenos Aires,

Comme vous le savez toutes et tous, le monde est aujourd’hui aux prises avec une épidémie qui vient maintenant de franchir le cap de la pandémie, suivant les récentes déclarations de l’OMS. Cet évènement bouleverse aujourd’hui une grande partie de la planète et tout particulièrement, en ce qui nous concerne, l’ensemble des manifestations scientifiques organisées dans de nombreux pays.

Cette pandémie n’atteint certes pas tous les pays au même degré : si certains semblent à ce jour plus touchés que d’autres, tout laisse penser que c’est bien l’ensemble de la planète qui sera, tôt ou tard, frappée par le coronavirus COVID-19. Dans ce contexte, et après discussion avec le comité d’organisation du Congrès de Buenos Aires, la décision a été prise par le conseil d’administration de l’AMSE de reporter son XXe congrès. Toute autre décision serait soumise à des aléas impossibles à gérer dans le cadre d’un congrès : les autorités des différents pays peuvent à tout moment interdire ou suspendre pour une période indéfinie le déplacement des congressistes ; l’Argentine devrait entrer, en juin 2020 dans la période la plus favorable à ce type de virus ; les autorités argentines pourraient imposer la mise en quarantaine des congressistes débarquant sur le sol argentin, etc.

Le report du congrès est donc la solution la plus recevable, même si elle est susceptible d'entraîner des inconvénients, en particulier sur le plan financier. Dans la mesure en effet où certains congressistes ont déjà engagé des fonds en particulier pour les frais de déplacement, il faut espérer que la question d’un report, et non d’une annulation, permettra de mieux négocier avec les compagnies aériennes le principe d’un remboursement ou d’un avoir pour 2021.

Le conseil d’administration de l’AMSE a envisagé différents scénarios de report, en particulier, un report en novembre 2020 ou un report en juin 2021. De fait, les congrès de l’AMSE se tiennent normalement en juin, car l’examen des différentes contraintes des agendas académiques des différents pays a défini depuis longtemps cette période comme la plus favorable pour assurer la disponibilité des chercheurs. C’est donc cette dernière option (juin 2021) qui a été retenue.

Les adhésions déjà souscrites à l’AMSE, avec les avantages qui leur sont liés, resteront valables pour le congrès de 2021 puisque l’adhésion court sur une durée de deux années.

Pour éviter des frais bancaires importants, les droits d’inscription déjà versés seront conservés pour l’organisation du Congrès de 2021, sauf si cela pose des problèmes particuliers pour certains congressistes auquel cas ils doivent en informer le comité d'organisation afin que les montants d'inscription soient remboursés.

Les communications déjà acceptées le sauront également pour le congrès de 2021.

Sachez bien que le Président de l’AMSE, son conseil d’administration, la présidente du Congrès de Buenos Aires et le comité d’organisation sont tout à fait désolés de prendre ces décisions difficiles, mais inévitables dans le contexte actuel.

Plein d’espoir dans le retour à une situation normale dans les prochains mois et en pensée avec vous et vos proches, je vous donne rendez-vous à l’année prochaine.


Gilles Baillat, président de l'AMSE

Ana Pereyra, présidente d'honneur du XX Congrès


Posts à l'affiche
Posts Récents